Coco

by Mauves

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    Includes unlimited streaming of Coco via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

     $15 CAD or more

     

1.
2.
03:21
3.
03:47
4.
5.
6.
7.
8.
02:59
9.
03:40
10.

about

Charles Blondeau : Batterie, Percussions, Voix
Julien Déry : Guitares, Percussions, Synthétiseurs, Voix
Alexandre Martel : Guitares, Harmonium, Percussions, Piano, Pianos électriques, Synthétiseurs, Voix
Cédric Martel : Basse, Percussions, Synthétiseurs, Voix

Emmanuel Ethier : Synthétiseurs, Tambourine
Jean-Étienne Collin-Marcoux : Congas, Vibraphone
Shampouing : Therevox sur J’ai tout essayé
Guillaume Martineau : Piano solo sur Nouvelle-Calédonie et Eh Fille
Christophe Lamarche-Ledoux : Saxophone sur Parc du Portugal
Marie-Renée Sheridan : Basson sur Les mots de gare
Francis Baumans : Chœurs
Catherine St-Jean : Chœurs
Sam Éloi : Chœurs

credits

released September 23, 2016

Paroles et musique : Mauves
Sauf Nouvelle-Calédonie
Paroles : Alexandre Martel, Simon Paradis, Renaud Pilote et Serge-André Amin
Musique : Alexandre Martel

Enregistré au Studio Mixart, au Studio Breakglass et au Studio Madame Wood
Réalisation : Emmanuel Ethier
Arrangements : Mauves et Emmanuel Ethier
Arrangement de basson : Damon Hankoff
Prise de son : Francis Bélanger Lacas
Assistant à la prise de son : Francis Baumans
Prise de son additionnelle : Tonio Morin-Vargas et Vincent Blain
Mixage : Christophe Lamarche-Ledoux
Matriçage : Richard Addison
Pochette : Ariane Petitclerc
Graphisme : Heythem Mojah
Production : Coyote Records

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Mauves Québec, Québec

COCO - 23 septembre

shows

contact / help

Contact Mauves

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Track Name: J'ai tout essayé
J'ai tout essayé
Tout était fermé
Y'avait que moi d'ouvert
Que moi d'ouvert

J'ai tout essayé
Tout écartillé
De peine et de misère

J'ai même essayé
Chez Paré, Chez Thérèse

J'ai tout essayé
Sur le canapé
À tous les honoraires
Track Name: Vélomoteurs
Au gré des météores que la nuit brûle
Des arcs qui lancent la course des astres
Au gré des détours, fuyant les ombres
Et leur monochromie néfaste
Au gré des écueils qui concourent
Au naufrage de nos années
Le grand pylône s'époumone
Il me crie qu'il faut arrêter

Les vélomoteurs qui jaillissent de tes yeux

Et dans le creux de ma mort
J'ai recueilli les eaux, les encres
Dont le silence est le fard
Reste que mon cœur implose
Comme une étoile qui refuse d'éteindre ses phares

Les vélomoteurs qui jaillissent de tes yeux
Brûlent les hauteurs d'un saut peu périlleux

Qu'ils vrombissent ou bien qu'ils dorment
Ils allongent ton regard
Et qu'ils vieillissent ou bien qu'ils forment
Le long trajet du désespoir

De station en station
Qu'ils vrombissent ou bien qu'ils dorment
Dans le creux de ma mort
Track Name: Longtemps
Longtemps a filé ma chance
Longtemps je me suis joué de la confiance
J'allumais des feux en secret

Longtemps j'ai eu peur des autres
Longtemps j'ai cru boire comme un apôtre
Et l'incendie se propageait

S'il-te-plaît ne le dit jamais
Non jamais ai-je pris le chemin court

Longtemps j'ai craché la mort
Longtemps j'ai menti sans le vouloir
La cire de l'art me recouvrait

S'il te faut arrêter le tour
S'il te faut éteindre le petit jour
S'il-te-plaît ne le prend jamais

Non jamais ai-je cru
Arriver le dernier
En prenant le chemin court

Maintenant le jour s'allonge à l'est
Et t'auréole du rouge à lèvres
Des braises qui saignent

Longtemps j'ai eu peur des autres
Longtemps j'ai cru

Mais jamais, non jamais ai-je cru
Arriver le dernier
En prenant le chemin court
Track Name: Les mots de gare
Si tu me donnais
Ce qu'il me faut de temps
Pour nouer tous les mots ensemble
Et t'enrouler
Mieux, t'enrubanner
De leurs vers épais
Si tu me battais la mesure
Au rythme de l'usure
Sans salir les dunes
De tous ces mots noués à temps

Aveuglés par les chutes
Éclaboussant la lune
De tous ces mots qui me reviennent

Et tes yeux de gare qui me laissent voir
Ce que les Hommes se plaisent
À appeler
L'Espace

Si tu me jouais la mesure
Qui précède la chute
Des mots qui te parent
Et sans un mot, te prendre
Un temps
Track Name: La carte des feux
Le rêve du feu
Sur le brasier des lieux
Les courants qui s'emmêlent
Dans le magnétisme du retour

Vider les enjeux
En laissant filer les nœuds
Quand frayent les départs
Dans l'immaculée baie du monde

Les voiles lèchent la caméra
Les fils de l'Âge sèment les émois
Et toi tu restes, oui tu restes là

Je parle aux morts
Dans le ventre des amants

Mes lèvres touchent la caméra
Les fils de l'Âge sèment les émois
Et moi je peste contre les ignares
Qui rêvent du feu
Et du brasier des lieux
Des courants qui s'emmêlent
Dans le magnétisme du retour
Track Name: Parc du Portugal
On se voit dans les bars
J’te connais pas
T’es belle à crever
Chez toi ou bien chez moi ?

On se croise parfois
Au Parc du Portugal
On saute la clôture
Vers chez toi ou bien chez moi ?

Tu cherchais une nouvelle vague
Kepler, c’est moi

Oublie mon nom
Oublie même le tien
Oublie le sien
Crie : Ah

Dix à vingt noms
Esclave de la luxure
Des amants comme pas un
Tu reviens à moi pour repartir

Tu cherchais une nouvelle vague
Kepler, c’est moi
Track Name: Nouvelle-Calédonie
En Nouvelle-Calédonie
J’ai laissé ma vie loin du paradis

J’ai trouvé l’amour à Hong Kong
Est partie avec un nabot à San Antonio
J’ai noyé ma peine à Bologne
Porté par un maelström dans une ruelle louche d’Oslo

En Nouvelle-Calédonie
J’ai laissé ma vie loin du paradis

Perdu mon temps à Amsterdam
Fumé un bat dans un show métal à Rimouski
Me suis ramassé à Stoneham
Mangé un hot dog avec des piments de Chicago
C’était chaud

En Nouvelle-Calédonie
J’ai laissé ma vie loin du paradis
Track Name: Eh Fille
Eh fille
J’te jure que toutes mes toxines
Ont été expiées dans les saunas-églises
De l’est de l’Île

Eh fille
J’te jure que toute ma famille
Demeure dans une tombe de haut prestige
À l’ouest de l’Île

Fille, je crois en toi
T’es tout c’que j’ai

Eh fille,
J’t’en prie
Les genoux sur le prie-Dieu
Seulement lors de tes crises d’angoisse, c’est cheap un peu
Pas rien qu’un peu

Fille, je prie pour toi
En mon nom

Eh fille,
J’te garantis que toutes mes morales
Ont été laissées dans un bar de Sainte-Catherine
Au sud de l’Île
Track Name: XXIe
Ça faisait longtemps qu’elle n’y avait pas
Goûté ni même touché
À moitié dedans
À moitié dehors
En alternance avec nos morts

Facile, facile
Je prends soin de toi
Mes désillusions te couchent au sol
T’as misé tous tes chakras d’amour
Tu gagnes avec l’homme du XXIe siècle
Un « Y » à la patte longue
L’homme du XXIe siècle
Il en sait toujours plus que toi
Sur lui-même et puis sur rien

Mes désillusions tiennent sur un pied
Ton sérieux m’écrase au sol
Pas la peine de me montrer la voie
Ou que tu gagnes avec l’homme du XXIe siècle
Un « Y » à la patte longue
L’homme du XXIe siècle
Il en sait toujours plus que toi
Sur lui-même et puis sur rien au monde
Sur lui-même et puis sur rien

Parce que dis-toi que si je ne m’en sors pas
Il y a des chances que tu ne t’en sortes pas
Le XXIe, ça sent la fin
Track Name: Le petit jour
C’est le vacarme qui m’endort
C’est la douceur qui me dresse

La vertu : ma mort
Mes désirs hors course grondent

C’est mon humour qui me blesse
L’enchantement premier je le recherche

Je connais la mort, je l’étais déjà
Alléluia
Je connais la vie, le mythe de l’amour
Reviens à moi